Développer la fluidité en lecture: un atout essentiel pour votre enfant

Écrit le : 11 juillet 2023
Par : Mandy Vallière
Accès rapide

Pourquoi est-il si crucial pour nos enfants de développer une lecture fluide ? Et de quoi s’agit-il exactement ?

Jeune fille d'âge scolaire qui lit avec plaisir et fluiditéLa fluidité en lecture est une compétence fondamentale, mais pour de nombreux parents, son concept reste vague et mal compris. Dans cet article, j’explique ce qu’est la fluidité en lecture et pourquoi elle joue un rôle essentiel dans le parcours d’apprentissage de votre enfant. À la fin de l’article, vous trouverez également un outil gratuit en 5 étapes pour développer efficacement la fluidité en lecture. 💡Téléchargez-le pour amorcer le travail et voir des résultats !

*Dans le texte, les symboles 💡 indiquent des pistes d’intervention pour les parents.

Les trois composantes essentielles de la fluidité en lecture

La fluidité en lecture repose sur trois composantes principales qui se combinent pour former une lecture efficace et harmonieuse. Imaginez l’eau qui coule doucement, à un rythme constant, sans goutte-à-goutte. C’est ainsi que nous pouvons décrire la fluidité en lecture.

C’est par une lecture fluide que le lecteur pourra réellement accéder au sens de ce qu’il lit.

Et lire sans comprendre… ça ne sert à rien.

1. La rapidité : lire avec aisance

La rapidité: une composante de la fluidité en lecture

La rapidité en lecture se mesure par le nombre de mots lus en une minute. Cependant, la fluidité ne se résume pas seulement à la rapidité. C’est un équilibre entre différentes composantes, dont la rapidité fait partie. Un bon lecteur saura trouver cet équilibre naturellement, augmentant sa vitesse de lecture à mesure qu’il gagne en aisance.

💡 Pour aider votre enfant à développer sa rapidité en lecture, vous pouvez choisir un texte à lire ensemble. Modélisez la lecture, puis laissez-le lire à son tour. Encouragez-le à s’entrainer en lisant le texte trois fois, à voix haute ou en lecture silencieuse, mais pour lui-même. Après ces trois lectures, il le relira devant vous à voix haute. Comparez alors la première et la dernière lectures pour qu’il constate lui-même sa progression. Si cela ne le rend pas anxieux, vous pouvez aussi utiliser un chronomètre pour comparer la durée de chaque lecture. Sinon, une simple observation subjective pourra déjà le rendre fier de sentir sa lecture plus rapide et plus assurée.

2. La précision : lire correctement pour mieux comprendre

La précision en lecture se réfère à la capacité de lire les mots correctement. C’est un facteur déterminant de la qualité de la lecture, puisqu’elle aura un impact direct sur le nombre de mots compris qui pourront soutenir la création de sens chez l’enfant.

Cela mène à un aspect primordial et souvent oublié de l’aptitude à comprendre un texte lu: le vocabulaire.Précision : composante de la fluidité en lecture

L’importance du vocabulaire dans la compréhension

En effet, pour faire les liens nécessaires et accéder au sens d’un texte, les études démontrent la nécessité de comprendre au moins 95 % des mots lus. On le voit, c’est énorme.

Chez certains enfants, le vocabulaire de base est faible, un grand nombre de mots leur sont inconnus. Cela implique pour eux un défi supplémentaire, car lorsqu’ils liront, le sens de plusieurs mots leur échappera dès le départ, ajoutant à la difficulté de saisir la signification générale du texte.

Si en plus, ces enfants rencontrent des difficultés liées directement à la lecture, ils risquent fort de mal lire certains mots, ou encore de tenter de les deviner. Ces mots mal lus perdront donc eux aussi leur sens. Ils viendront alourdir l’effort de lecture et nuire à la compréhension globale du texte.

Lorsqu’un enfant rencontre un mot nouveau, il peut recourir à certaines stratégies qui lui permettront d’en dégager le sens. Il pourra utiliser la morphologie (j’en parle dans cet autre article de blogue), ce qui est écrit avant et après le mot inconnu, ses connaissances antérieures, etc. En dernier recours, il pourra aussi utiliser le dictionnaire.

Vocabulaire : un atout pour la fluidité en lectureOr, si le mot est mal lu ou deviné, peu importe les stratégies mises en place, l’enfant ne pourra établir les liens attendus pour tirer le sens de ce qu’il lit. En effet, comment trouver la signification d’un mot qui n’existe pas ou qui n’est pas vraiment présent dans le texte ?

La précision devient donc un atout essentiel de la compréhension en lecture.

💡 Comment faire pour soutenir le développement du vocabulaire d’un enfant ? Une solution toute simple est de lire avec lui, de lire pour lui, de le mettre en contact avec un grand nombre de livres diversifiés et répondant à ses intérêts. Une autre approche est de lui parler avec précision, en nommant les choses par leur nom juste et en évitant les « ça » en pointant et les  « mots-valises » comme « le truc », « la chose », par exemple. Vous pouvez aussi attendre de lui qu’il s’exprime de la même façon lorsqu’il vous parle, l’aider à préciser ses idées et à utiliser les mots exacts pour formuler ses idées et ses besoins.

💡 Le développement de la composante précision chez nos enfants est plus complexe. Cela passe par une bonne maitrise du code de la langue. Je pense ici aux régularités orthographiques, à la connaissance et à l’utilisation des règles orthographiques qui permettent de bien traiter les lettres lues selon le son qu’elles produisent réellement. En orthopédagogie, nous passons beaucoup par la lecture de non-mots (des mots qui n’existent pas vraiment, des mots d’extraterrestres) pour soutenir le développement de cette compétence, afin que l’enfant automatise sa lecture sans passer par la reconnaissance, la devinette ou le sens.

3. L’intonation : donner vie à la lecture

La lecture fluide, qu’elle soit silencieuse ou à voix haute, doit s’accompagner d’une intonation et d’un rythme qui rappellent parfois la musique. Le ton monte et descend en fonction du message.

Cette troisième composante donne vie à la lecture. En effet, une lecture rapide et précise témoigne essentiellement de la capacité mécanique à reconnaître les mots. C’est l’intonation (aussi appelée expressivité ou prosodie) qui donne sa couleur au texte. Elle facilite les représentations mentales, rapproche la lecture de la parole et soutient la compréhension.

La ponctuation : une aide précieuse pour la compréhension

La ponctuation joue un rôle clé dans ces pauses. Une virgule, un point d’exclamation ou d’interrogation correctement traité modifie totalement le sens d’une phrase, comme cet exemple amusant en témoigne:

– Allons manger, grand-mère!

– Allons manger grand-mère!

On le voit, sans la virgule, le sens n’est pas tout à fait le même!La ponctuation : nécessaire en fluidité en lecture

En revanche, une lecture qui ne respecte pas la ponctuation alourdit considérablement le processus de compréhension. Le traitement des idées devient décousu et l’enfant a du mal à se représenter les images mentales nécessaires pour soutenir sa compréhension.

💡 Une façon amusante d’aider l’enfant à traiter la ponctuation est de choisir un texte et de le lire phrase par phrase, en changeant de lecteur après chaque phrase.

La lecture par groupes de mots : une stratégie efficace

Au sein d’une phrase, une lecture efficace consiste à regrouper certains mots et à faire de courtes pauses entre eux, même en l’absence de ponctuation évidente. Ces pauses logiques facilitent la compréhension et permettent à votre enfant de saisir les propositions et les liens entre elles.

Par exemple, prenons cette phrase:

« La vieille dame traversait lentement la rue avec son chien qui frétillait de la queue à l’idée de se rendre au parc. »

Elle est longue et ne présente aucune ponctuation autre que la majuscule et le point final. Cependant, un lecteur expérimenté aura tendance à regrouper les mots de manière logique et cohérente pour saisir toutes les propositions. Il ne s’agit pas d’une science exacte, et certains pourront obtenir un résultat différent avec succès. Voici un exemple de ce que cela pourrait donner:

La vieille dame / traversait lentement la rue / avec son chien / qui frétillait de la queue / à l’idée / de se rendre au parc.
Ces micropauses favorisent la compréhension, car les mots regroupés sont liés de manière logique. Voici maintenant un exemple de pauses mal placées qui témoignent d’une difficulté à lire les mots et à anticiper :

La vieille / dame traversait / lentement la rue avec / son chien qui / frétillait de la / queue à / l’idée de se / rendre au parc.

Les liaisons : pour l’harmonie

Les liaisons ont également une place importante dans une lecture fluide. Elles permettent d’éviter des ruptures brusques et d’harmoniser la lecture. Bien qu’elles soient généralement spontanées à l’oral, elles représentent un véritable travail en lecture.

Elles contribuent également à rapprocher la lecture du discours oral, ce qui favorise la compréhension.

Une composante plus difficile à cerner

L’intonation, ou l’expressivité, prosodie, est plus difficile à évaluer de façon précise. En effet, pour la rapidité ou la précision, il est possible de L'intonation : composante de la fluidité en lecturemettre un chiffre, de porter un jugement objectif.

Bien qu’essentielle, l’intonation est davantage subjective. Il faut apporter des nuances dans la façon de l’évaluer. Elle est aussi plus difficile à expliquer à nos enfants ou à nos élèves.

💡 Pour mieux faire comprendre la nature de cette composante à nos enfants, on peut procéder ainsi: prenez un court texte et lisez-le à la manière d’un robot, avec un ton neutre et monocorde. Cela convainc généralement assez rapidement les enfants de l’importance d’amener de l’intonation à leur lecture.

💡 Pour les aider à développer leur intonation, vous pouvez modéliser la lecture en y mettant l’intonation appropriée, en respectant la ponctuation, en faisant les pauses et les liaisons attendues avant de leur faire lire le texte à leur tour. Ils comprendront déjà mieux le contenu, ce qui ne nuira pas! Ensuite, vous pouvez aussi simplement écrire diverses émotions sur des bouts de papier et en piger un au moment de leur faire lire le texte. Leur défi, et le vôtre si vous participez, sera de lire le texte comme s’ils vivaient ce sentiment. C’est à la fois amusant et très efficace pour les aider à mettre de l’expressivité dans leur lecture.

Et… pourquoi la fluidité est-elle importante ?

Lorsqu’on vous parle de la fluidité en lecture de votre enfant, c’est donc à ces trois composantes que l’on devrait faire référence:

  • Rapidité
  • Précision
  • La fluidité en lecture influence la motivation à lire.Intonation

Mais cela ne répond pas à la question de savoir pourquoi c’est si important.

La réponse est la suivante: énergie.

C’est en effet de l’énergie qu’on veut libérer. De l’énergie cognitive. Celle que nous consommons pour traiter, analyser, récupérer l’information nécessaire pour accéder à des processus de plus haut niveau, comme ceux liés à la compréhension.

L’élève qui éprouve des difficultés dans la reconnaissance des mots écrits mettra son énergie à décoder (b + a = ba) plutôt qu’à créer du sens avec ce qu’il lit. Or, à quoi sert la lecture, si ce n’est à comprendre?

La fluidité en lecture est par le fait même directement liée à la compréhension. Elle permet au lecteur de préserver son énergie afin de mettre en branle les processus nécessaires pour saisir le sens de ce qu’il lit. C’est grâce à une lecture fluide que le lecteur peut établir des liens et comprendre le sens d’un texte. C’est pourquoi elle joue un rôle crucial dans le développement des compétences en lecture de nos enfants.

Nous le concevons bien : même si un lecteur parvient à déchiffrer tous les mots, à prononcer tous les sons, s’il ne comprend pas ce qu’il lit, ce travail s’avère inutile.

Et pourquoi lit-on ?

Nous lisons pour apprendre, pour nous divertir, pour nous épanouir. Et pour y parvenir, il est essentiel de comprendre. C’est la seule façon de justifier les efforts nécessaires pour apprendre à lire, pour considérer cette activité comme intéressante et motivante.

La compréhension au centre de la fluidité en lecture💡 Au besoin, si on vous mentionne que la fluidité de votre enfant est à développer et que vous ne savez pas trop comment intervenir, n’hésitez pas à demander quelle est ou quelles sont les composantes déficitaires. Cela pourra éventuellement vous guider.

En conclusion

La fluidité en lecture est une compétence qui se développe avec le temps et la pratique. Elle repose sur trois composantes indissociables : la rapidité, la précision et l’intonation. Il faut aussi considérer certains aspects qui s’attachent en quelque sorte à ces composantes : la qualité du vocabulaire de l’enfant, sa capacité à bien utiliser la ponctuation, son aptitude à développer une lecture par groupes de mots cohérents et à produire adéquatement les liaisons appropriées. La fluidité en lecture permet de dégager l’énergie indispensable pour comprendre, car lire sans comprendre, c’est un acte vain.

Comment soutenir le développement de la fluidité en lecture chez notre enfant ?

On sait que la fluidité est importante, qu’elle nécessite du temps et de l’entrainement pour se développer.

Cependant, que peut-on faire pour aider notre enfant dans ce processus ?

Je vous propose un outil gratuit qui vous guidera en expliquant une approche simple à mettre en place. Cliquez ici pour télécharger immédiatement les « Cinq étapes efficaces pour développer la fluidité en lecture ».

 

L’important est de garder en tête que la fluidité en lecture se construit progressivement. Avec un soutien efficace et constant, votre enfant deviendra un lecteur de plus en plus fluide et compétent.

Remerciement

Je tiens à souligner que ma source d’inspiration première pour cet article est la doctorante et orthopédagogue Lyne Bessette. C’est lors d’une de ses conférences que j’ai réellement compris l’importance de la fluidité en lecture dans le développement des aptitudes de compréhension chez nos enfants. Pour les plus curieux, je vous recommande cet article scientifique auquel elle a participé : La fluidité en lecture au service de la compréhension chez des lecteurs de 4e année du primaire (CM1)

Partagez cet article
Nos autres articles

Comment les aides technologiques transforment-elles l’apprentissage pour les élèves avec des besoins particuliers ?

Les aides technologiques en éducation au Québec : démystifier leur rôle et leur

L’art de lire sans mots : l’impact des albums sans texte sur le développement cognitif

Découvrez l'art de lire sans mots : une nouvelle perspective sur la lecture

Laisser son enfant lire des bandes dessinées : bénéfices et conseils pour les parents

Les bandes dessinées ne sont pas seulement divertissantes, elles offrent aussi un terrain

Mes dernières réflexions