Troubles dys en enfance mythes, réalités et pistes de solutions innovantes

Écrit le : 10 octobre 2023
Par : Mandy Vallière
Accès rapide

Vous vous demandez pourquoi votre enfant rencontre des difficultés scolaires qui semblent insurmontables ? Le terme « dys » vous est-il familier ? Cet article vient confirmer ce que vous croyez déjà: les dys cachent des talents inexplorés. Découvrez ce que sont les troubles dys et comment des outils et un accompagnement adéquats peuvent changer la vie de votre enfant. Souvent incompris et jugé négativement, le terme « dys » provoque un sentiment d’inquiétude chez les parents dès qu’il est évoqué. Pourtant, les troubles dys concerneraient entre 5 et 15% de nos enfants d’âge scolaire au Québec, selon le DSM-5 (AQNP, n.d.). C’est une statistique impressionnante. Il est donc plus que temps de déconstruire certains mythes et d’éclairer ce sujet avec une nouvelle perspective, afin de tous y voir plus clair.
Enfant d'âge scolaire ayant un trouble dys

Comprendre le terme « dys »

Le terme « dys » provient du grec ancien et signifie « difficulté ». Il est souvent utilisé comme préfixe pour désigner différents troubles associés à l’apprentissage ou au développement, comme la dyslexie, la dysorthographie, la dyscalculie, la dysphasie (aujourd’hui nommée trouble développemental du langage), etc.

Au Québec, le diagnostic d’un trouble dys est habituellement posé par un neuropsychologue. Toutefois, le processus de diagnostic est souvent multidisciplinaire et peut impliquer d’autres professionnels de la santé et de l’éducation, comme des orthopédagogues, des psychologues, des orthophonistes et des ergothérapeutes. Ceux-ci peuvent contribuer à l’évaluation globale de l’enfant et à l’identification des stratégies de prise en charge les plus efficaces.

Il est important de souligner que le diagnostic doit être effectué dans un contexte clinique spécialisé, généralement à la suite d’une série de tests et d’évaluations. Les enseignants et les parents peuvent identifier des symptômes et des difficultés, mais ils ne peuvent pas poser un diagnostic. Un diagnostic précis peut s’avérer profitable pour planifier une intervention efficace.

Trouble d’apprentissage : au-delà d’une simple difficulté

L’enfant confronté à un trouble d’apprentissage ne rencontre pas seulement un obstacle passager sur son chemin éducatif; il fait face à un décalage significatif dans l’acquisition des compétences attendues, compte tenu de son âge et de ses capacités. Ce décalage ne date pas d’hier: il se manifeste souvent bien avant l’entrée à l’école et reste un défi constant, malgré des interventions sur-mesure. Fait saillant, ces difficultés ne sont pas le produit d’un environnement défaillant, de problèmes émotionnels, ou d’un faible QI. Elles sont en fait d’origine neurologique. Elles nécessitent donc des stratégies compensatoires spécifiques pour aider l’enfant à s’épanouir (CHU Sainte-Justine, n.d.).

Les défis des dys

Garçon avec des troubles dys entouré de lettres tourbillonnantes qui se tient la têteLes troubles en question peuvent créer des obstacles non négligeables dans le domaine scolaire et le développement de relations sociales saines. Les difficultés peuvent concerner la lecture, l’écriture, les mathématiques et la communication, et avoir un impact significatif sur l’estime de soi de l’enfant.

Découvrir les aptitudes cachées

Il est important de noter que ces particularités dissimulent souvent des talents encore inexploités. La science commence à considérer ces aspects comme des forces en puissance.

  • Créativité

La recherche a montré que les personnes atteintes de dyslexie, par exemple, ont souvent une pensée plus « globale » et une grande créativité. Selon une étude de la Yale Center for Dyslexia & Creativity, les personnes dyslexiques sont souvent plus douées pour voir le « tableau d’ensemble » et peuvent résoudre des problèmes de manière créative (Shaywitz, 2003).

  • Empathie

Des études ont également montré que les personnes atteintes de certains troubles d’apprentissage ont tendance à développer des compétences sociales et émotionnelles fortes. Leur lutte personnelle avec le système éducatif leur donne une grande capacité d’empathie et de compréhension des défis auxquels les autres peuvent être confrontés (Thompson et al., 2015).

Cerveau coloré d'une personne créative avec des troubles dys

  • Adaptabilité

La nécessité de s’adapter et de trouver des méthodes d’apprentissage alternatives re

nforce également leur capacité à être flexibles et adaptables dans différentes situations. Une étude de l’Université de Montréal a montré que les personnes avec des troubles dys développent souvent des stratégies d’adaptation très efficaces qui leur servent dans toutes les sphères de la vie (Beauvais et al., 2017).

  • Leadership

Par ailleurs, certaines des personnes les plus influentes dans le monde des affaires, de la politique et des arts sont dyslexiques. On peut penser à des leaders comme Steven Spielberg et Steve Jobs qui, bien que dyslexiques, ont su utiliser leur façon unique de penser pour innover et diriger.

La technologie peut-elle soutenir les élèves « dys » ?

La technologie a joué un rôle de transformation dans la prise en charge des troubles « dys ». Des logiciels de reconnaissance vocale aux applications de soutien à la lecture et à l’écriture, les outils numériques permettent aujourd’hui une personnalisation de l’apprentissage comme jamais auparavant.

Différentes ressources technologiques

WordQ est un logiciel d’aide à la rédaction qui propose des fonctions de prédiction de mots, de vérification grammaticale et d’aide à la lecture. Son interface est intuitive et permet aux élèves de se concentrer sur leur travail, plutôt que de lutter avec les mots. Selon plusieurs études, l’utilisation de WordQ peut améliorer la qualité de la rédaction et aider à l’acquisition du vocabulaire.
Outils sur un ordinateur illustrant les ressources pour soutenir les troubles dys

Lexibar est un autre outil précieux, spécialement conçu pour les personnes dyslexiques. Il s’agit d’une barre d’outils qui propose une liste de mots basée sur la phonétique. Elle facilite ainsi la tâche de rédaction en proposant des mots qui correspondent aux sons saisis par l’utilisateur. L’outil a fait ses preuves en milieu scolaire et est recommandé par de nombreux orthopédagogues.

Calcularis est un outil particulièrement conçu pour soutenir les enfants aux prises avec des défis en mathématique. Il les accompagne pour leur permettre de s’entrainer efficacement et démystifier les difficultés liées au nombre.

Pour en apprendre davantage sur les ressources technologiques en éducation, je vous invite à consulter cet article.

Approches pédagogiques compensatoires

Outre la technologie, il existe également des approches pédagogiques qui ont fait leurs preuves dans l’accompagnement des enfants ayant des troubles dys.

Développement du vocabulaire

Le développement du vocabulaire est reconnu comme une stratégie efficace. L’élargissement du vocabulaire permet non seulement d’améliorer la lecture, mais aussi la compréhension globale du texte, tout en diminuant la charge cognitive de l’enfant.

 

Le rôle de l’orthopédagogue dans le soutien aux enfants ayant des troubles dys

L’intervention de l’orthopédagogue est souvent prépondérante dans la prise en charge des enfants atteints de troubles  dys. Son rôle ne se limite pas à l’accompagnement scolaire, mais s’étend au développement global de l’enfant.

 

L’orthopédagogue est souvent le premier professionnel à dépister les signes d’un trouble d’apprentissage. Par une évaluation approfondie, elle peut mettre en lumière les forces et les faiblesses de l’enfant, offrant ainsi des pistes de réflexion plus précises. Cela permet d’orienter les stratégies pédagogiques qui seront les plus bénéfiques (Vaivre-Douret, 2011).

Orthopédagogue qui intervient auprès d'élèves avec des troubles dys

L’orthopédagogue sera ainsi en mesure d’utiliser des techniques pédagogiques spécifiques qui correspondent aux besoins de chaque enfant.

À noter que l’orthopédagogue ne peut toutefois pas pas poser de diagnostic.

Soutien émotionnel et social

L’aspect émotionnel n’est pas à négliger. Savoir que l’on est compris et soutenu est un élément fondamental dans le développement de la confiance en soi de l’enfant aux prises avec un « dys ». L’orthopédagogue, dans la relation de confiance qu’il établit avec l’enfant et sa famille, joue ici un rôle de soutien important en valorisant les réussites et en dédramatisant les défis rencontrés.

Collaboration

Les parents sont les premiers éducateurs de leur enfant. Leur rôle est prépondérant dans la capacité de l’enfant de reconnaître ses forces cachées qui vont au-delà de l’étiquette « dys » à laquelle il est confronté. L’orthopédagogue peut aider les parents pour leur permettre de mieux soutenir leur enfant, en fournissant des ressources, des stratégies et des outils pour la maison.
Une synergie avec d’autres professionnels comme les psychologues et les ergothérapeutes est aussi souvent recherchée pour une prise en charge intégrale de l’enfant (Todd, 2012).

L’évolution de l’enfant dys

L’une des préoccupations majeures des parents est de savoir comment leur enfant « dys » va évoluer au fil du temps. La bonne nouvelle? L’évolution est souvent positive, surtout si elle est bien encadrée.

 

Adolescence et épanouissement

À l’adolescence, les enfants qui ont des troubles d’apprentissage comme la dyslexie commencent souvent à mieux comprendre leur condition. Ils développent leurs propres stratégies d’adaptation, ce qui leur permet de compenser les difficultés rencontrées dans le système éducatif. Une étude du Journal of Learning Disabilities indique que les jeunes dyslexiques qui ont réussi à surmonter leurs défis scolaires montrent souvent des niveaux élevés de résilience et de persévérance (Margari et al., 2013).

 

Adulte avec un trouble dys épanouie dans dans son domaine professionnel

L’adulte et les troubles dys

À l’âge adulte, beaucoup d’individus dyslexiques ou dyscalculiques s’épanouissent dans des carrières qui exploitent leurs talents uniques. Il n’est pas rare de voir des adultes ayant des troubles dys réussir dans des domaines créatifs, technologiques, ou entrepreneuriaux où leur manière unique de résoudre des problèmes est un atout (Eide & Eide, 2011).

En conclusion

Fini le temps où les troubles dys étaient vus comme des fardeaux insurmontables. Aujourd’hui, on sait qu’il est possible de transformer ces défis en opportunités d’épanouissement. Entre les compétences insoupçonnées des enfants et l’arsenal de ressources pédagogiques et technologiques à notre disposition, le terme « dys » n’a plus à être une source de peur. Il est devenu un point de départ pour une vie riche en découvertes et en victoires.

L’orthopédagogue est votre partenaire privilégié dans cette aventure. Que ce soit pour l’évaluation des besoins, le soutien émotionnel ou l’accompagnement parental, notre rôle dépasse largement les frontières de l’école. Vous êtes prêts à changer de regard sur les troubles dys ? On est là pour ça. Et on n’est pas seuls. Avec les bons outils et le bon état d’esprit, tout est possible.

Cliquez ici pour prendre contact et discuter gratuitement avec moi des défis que vous rencontrez. Ensemble, faisons le premier pas vers une réussite scolaire et personnelle.

Parlons de VOTRE enfant.

Les troubles dys font référence à un ensemble de difficultés d’apprentissage qui ont un impact sur des compétences spécifiques. Voici une brève définition de chacun:

  1. Dyslexie: difficulté à lire malgré un apprentissage, une intelligence et une motivation adéquates.
    • Impact: lecture lente, erreurs de décodage.
  2. Dysorthographie: difficultés avec l’écriture, notamment dans l’orthographe et la grammaire.
    • Impact: fautes d’orthographe fréquentes, écriture laborieuse.
  3. <>Dyscalculie: problèmes avec les concepts numériques et les opérations mathématiques.
    • Impact: difficulté à compter, à faire des calculs simples.
  4. Dysphasie: trouble affectant l’expression et/ou la compréhension du langage oral.
    • Impact: parole moins fluide, difficulté à suivre des instructions.
  5. Dyspraxie (trouble d’acquisition de la coordination): difficultés à planifier et à exécuter des mouvements coordonnés.
    • Impact: maladresse, difficulté dans les activités qui exigent de la coordination.
Partagez cet article
Nos autres articles

Comment les aides technologiques transforment-elles l’apprentissage pour les élèves avec des besoins particuliers ?

Les aides technologiques en éducation au Québec : démystifier leur rôle et leur

L’art de lire sans mots : l’impact des albums sans texte sur le développement cognitif

Découvrez l'art de lire sans mots : une nouvelle perspective sur la lecture

Laisser son enfant lire des bandes dessinées : bénéfices et conseils pour les parents

Les bandes dessinées ne sont pas seulement divertissantes, elles offrent aussi un terrain

Mes dernières réflexions